top of page
A propos

À propos

EQUIP'UP pour impulser la vitalité des équipes

La vitalité est la source du bien-être, d'une bonne santé et de dynamisme, d'ardeur, de motivation.

Que se passe-t-il dans une entreprise quand les acteurs sont en stress, démotivés, en surcharge mentale?...

Que se passe-t-il dans une entreprise quand l'état de vitalité de ses équipes est basse ?...

Des collaborateurs en manque de vitalité, ne sont plus des collaborateurs présents et motivés, mais happés par leur stress et leur souffrances.

Le retour à son poste de travail après un long arrêt maladie, quelques soient les causes, peut-être difficile, psychologiquement et/ou physiquement.

Faire respecter des procédures de sécurité peut être difficile, créer des dilemmes pouvant mettre en péril la vie des personnes. 

Les acteurs de l'entreprise peuvent manquer de connaissance pour identifier ces sujets, les anticiper ou pour les aborder.

Depuis 2010, EQUIP'UP délivre des clés pour "impulser la vitalité et la sécurité en entreprise".

Nous contribuons à la santé et aux bien-être des collaborateurs en délivrant des formations, du coaching, du co-développement et des accompagnement individualisés.

Nous abordons les thèmes de la communication, de la posture, des "soft skills" et une spécificité: le coaching de santé.


C’est tout le sens de notre métier, la formation et l’accompagnement, pour vous aider à manager vos relations et vos situations complexes au bénéfice de la santé et de la sécurité des acteurs de l'entreprise.

Therapy Season_edited.jpg
le coaching de santé

Avant propos

Le coach de santé est un professionnel de l'accompagnement, expert du changement des comportements. Il travaille en partenariat avec des clients désireux de modifier durablement leur mode de vie, afin d'améliorer leur état de santé globale et leur bien-être.

Il ne pose pas de diagnostic ni ne prescrit, mais il intervient en complément de l'acte et du suivi médical. Il est formé et supervisé dans sa pratique.

Pourquoi ?

Parce que le retour à son poste de travail après un long arrêt maladie, quelques soient les causes, peut-être difficile, psychologiquement et/ou physiquement.

Parce que des collaborateurs en manque de vitalité, ne sont plus des collaborateurs présents et motivés, mais happés par leur stress et leur souffrances.

Pour engager les personnes dans une démarche participative, orienté vers la promotion de la santé et la réalisation de buts de vie riches de sens et d'intégrité, en s'appuyant sur les capacités de résilience pour intégrer ce qui peut y faire obstacle, et la mise en place d'un plan d'action.

Comment ?

Le coaching santé peut être dispensé de différentes manières.  

Il peut être intégré à la prestation de service au sein d’une équipe, d’un parcours de soins, d’un service ou d’une organisation en développant et en utilisant des compétences de coaching en santé dans la pratique quotidienne pour modifier les relations avec les gens. Par exemple, former des soignants pour faire de chaque conversation et consultation un coaching santé. Former une équipe à prévenir les RPS. Former à la recherche des ressources internes pour trouver la résilience et la motivation interne, dans le cadre d'un retour à l'emploi après un arrêt maladie, une préparation à la retraite,...

Quelle que soit l'approche utilisée, le coaching de santé est adaptable aux besoins des personnes. Il peut être dispensé en face à face, en ligne ou en groupe. Les séances de coaching santé autonomes durent généralement entre 45 et 50 minutes, la fréquence des séances étant décidée entre le coach et la personne coachée.

Quand faire appel à un coach de santé ?

Lorsque votre vie quotidienne est perturbée par votre état de santé ou par l’annonce d’une maladie chronique (cardiovasculaire, rhumatologique, respiratoire, cancer etc…)

Lorsque vous avez émotionnellement du mal à prendre du recul par rapport à cette situation dans votre vie privée ou votre milieu professionnel.

Lorsque vous avez besoin de soutien pour mettre en œuvre les changements durables nécessaires à l’amélioration de votre santé.

En prévention :

Prendre conscience que la santé n’est pas un état mais un processus, sur lequel on peut agir. Mettre en place des habitudes de vie plus saines. Apprendre à reconnaitre les signaux faibles d’un déséquilibre pour soi, ses proches ou ses collaborateurs (ex : burn out).

En optimisation de la santé quotidienne :

Mieux dormir. Apprivoiser son stress. Comprendre ses émotions.

En accompagnement :

Lors de situations médicales chroniques. Faciliter la mise en œuvre des recommandations médicales. Aider à réaliser les changements d’habitudes de vie afin de mieux vivre les maladies. Être pleinement acteur de sa guérison. Arrêter le tabac. Reprendre le travail après un arrêt maladie long.

Les limites :

Le coaching de santé ne s'applique pas aux situations dans lesquelles les ressources mentales et émotionnelles du sujet ne peuvent être mobilisées. Ce qui exclut les maladies aigues et infectieuses, les jeunes enfants, les sujets souffrant de déficiences mentales, de psychoses et de névroses sévères.

Quelle différence avec un psychothérapeute ?

Ces derniers posent un diagnostic et font des recommandations à des sujets en souffrance psychologiques. Le coaching de santé se focalise sur la recherche des sources de santé et de bien-être, dans une relation de partenariat.

Le coaching de santé est une approche intégrative car elle complète les soins conventionnels, mais dans la mesure ou elle s'accompagne d'une délégation de pouvoir au patient sur sa santé, elle est surtout intégrale car elle vise à rétablir l'intégrité du sujet.

source de ces références : https://coaching-sante-association.org/

Quelques chiffres : 

La vie d’un dirigeant est parsemée de défis : forte charge de travail, engagements multiples, responsabilités omniprésentes, prises de décisions constantes, quête d’un équilibre entre vie professionnelle et personnelle, management des collaborateurs et des clients, isolement …

- 28 %* des dirigeants n’ont pas mis en place de démarche pour prendre soin d’eux-mêmes.

- 69 %* signalent au moins un trouble de santé. Interrogés sur les troubles qui ont le plus affecté leur bien être professionnel, les dirigeants évoquent aujourd’hui en priorité :

- la fatigue (50 %)

-  le stress (45 %)

- la nervosité (40 %*)

Plus inquiétant encore, plus d'un tiers négligent complètement le suivi médical, privilégiant leur activité professionnelle.

Source : le blog du dirigeant.

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 1 travailleur sur 4 serait atteint d’une maladie chronique évolutive. Pourtant, le sujet est longtemps resté tabou au sein des entreprises. Cette négligence a un coût direct sur la performance individuelle, et par extension sur celle de l'entreprise.

Les maladies chroniques pourraient concerner 25 % de la population active (contre 15% en 2019), tous régimes confondus, d’ici 2025, selon l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) et le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Le stress :

- 1 salarié sur 2 révèle des craintes liées à une surcharge de travail.

- 30% travaillent chez eux en plus des horaires de travail

- 19% déclarent subir des remarques blessantes ou agressives à l'intérieur de l'entreprise.

- 16% des salariés sont insultés ou agressés par le public ou les clients

- 44% des femmes déclarent avoir une moyenne / mauvaise santé mentale Vs 32% des hommes

- plus des 2/3 des salariés sont ou ont été concernés par un trouble de santé en 2023.

Les attentes des salariés

- 57% des salariés aimeraient un accompagnement dans leur suivi médical (+12 points depuis 2020) ,

- 61% pour mieux gérer leur stress

-  46% pour bénéficier de séances de téléconsultation avec un psychologue

- 46% pour bénéficier d'une offre de case management (assistance à la construction et au suivi d'un projet de soins et de vie d'une personne en situation de difficultés psychologiques).

- 70% des moins de 30 ans souhaiteraient un accompagnement lorsqu'ils traversent une situation de fragilité.

 

- 1/4 des salariés ont connaissance de mesures mise en place dans l'entreprise pour réduire les risques psychosociaux (-5 points par rapport à 2022).

 

Face à l'augmentation des difficultés rencontrées par les salariés, le rôle de l'entreprise apparaît comme essentiel. De mauvaises conditions de travail mais également de vie peuvent entraîner des problèmes de santé mentale mais également physique.

 

Source : baromètre 2023 "santé des salariés et qualité de vie au travail" . Etude Ipsos pour Malakoff Humanis 2023.

Combien coûte un investissement dans la santé et la sécurité des collaborateurs - ROI ?

 

- Pour un euro investi en santé et sécurité au travail, le retour sur investissement est de 2 à 5 euros, avec un retour sur investissement de 1.5 an. C'est à dire que le délai moyen de récupération de la somme investie est de 1 à 2 ans.

 

Quand un chef d’entreprise s’engage dans une action de santé au travail, le signal est fort. Il est immédiatement décodé par les salariés, dont l’engagement et la motivation au travail s’accroissent. Cette étude a aussi chiffré le gain par salarié. Il est important, notamment dans les TPE et PME :

  • 8 200 € pour les entreprises de moins de 20 salariés,

  • 3 700 € pour les entreprises de 20 à 49 salariés et

  • 1 600 € pour les entreprises de plus de 50 salariés.

source : Management & RSE (2022)/ Entreprise & santé - Martin Richer.

Therapy Season_edited.jpg
Pourquoi investir dans un coaching de santé ?
Le coaching de santé
Pourquoi investir dans un coaching de santé ?
Contact
bottom of page